Actualités

Cité Lacustre de Ganvié


De notre correspondant Alexis Léonce Fangninou

Ganvié est situé au Sud du Bénin et est habité par les Tofinu. Elle se dresse à perte de vue sur une vaste étendue d'eau. Plusieurs moyens s'offrent pour visiter la Cité Lacustre de Ganvié. Des pirogues traditionnelles ou motorisées sont à disposition des touristes. Après une vingtaine de minutes sur l'eau en quittant le petit marché Tokpa de Calavi, on découvre un village unique en son genre. Les maisons sont bâties sur des pilotis l'une à côté de l'autre avec des achitectures admiratives. Des auberges s'offrent aux touristes au besoin pour prendre des pots du bon air. Le marché de Ganvié s'anime très tôt le matin. Les bonnes dames circulent avec des pirogues sur l'eau pour vendre de la tomate, des légumes et un peu de tout. Faut-il le rappeler? La pêche est l'activité principale pour les habitants de la Cité.

L'eau potable est commercialisée sur le lac: pour s'en procurer, de tous petits garçons et petites filles remplissent les pirogues de bidons. La religion n'est pas reléguée au dernier rang, elle s'impose aux Tofins. Le Christianisme se laisse voir avec plusieurs chapelles construites par endroit sur des terres fermes quand aux Musulmans, ils ont érigé une mosquée à étage ou les vendredis ils se réunissent pour les prières. Les habitants y vivent sans se faire de soucis.

Sur le Palais royal de la Cité Lacustre demeurent encore les bas reliefs restés au mur malgré l'âge avancé du chef d'oeuvre. Par endroit, des monuments historiques retraçent t l'histoire de la Cité, des statues et des monuments. On peut citer la place Agahoun, lieu où se joue le tam tam aux morts, différents des egun-egun chez les Nagos. La statue du Roi de Ganvié Agbodogé attire le regard.